Lorsqu'un achat est réalisé via nos liens affiliés celui-ci peut donner lieu à une petite commission, sans aucun coût supplémentaire pour vous. Sachez aussi que ceci n'affecte en aucun cas notre indépendance éditoriale.

Quelle est la différence entre le Kéfir et le Lait Ribot ?

quelle est la différence entre le kéfir et le lait ribot ?

Le monde des aliments fermentés est vaste et diversifié, allant des fromages aux légumes en passant par les boissons. Deux produits laitiers fermentés, le kéfir et le lait ribot, ont gagné en popularité ces dernières années pour leurs bénéfices probiotiques et leur goût unique. Mais ils présentent plusieurs différences en termes de production, de nutrition, de saveur et de texture.

La grande différence entre le kéfir et le lait ribot réside dans le nombre de cultures bactériennes qu’ils contiennent.

Si le lait ribot ne contient qu’une seule souche (Lactobacillus bulgaricus ou Lactococcus lactis, selon le fabricant), les grains de kéfir de lait peuvent contenir jusqu’à 60 souches de bonnes bactéries et de levures, selon la variété. Voir la liste complète ici .

Le Kéfir est sans aucun doute meilleure pour votre santé intestinale !




Kéfir VS. Lait Ribot : Quels sont les Avantages Nutritionnels ?

Le kéfir et le lait ribot présentent de nombreuses similitudes au niveau de leur profil nutritionnel. Les statistiques suivantes concernent une portion de 100g

Ils contiennent tous deux une quantité similaire de potassium. Une portion de 240 ml de kéfir contient environ 376 mg de potassium, et le lait ribot à 2 % le surpasse de près avec 439 mg de potassium. 

quelle est la différence entre le kéfir et le lait ribot ?

Quels sont les bienfaits du kéfir et du Lait Ribot ?

          1. Le Kéfir de Lait

Le kéfir de lait est riche en bactéries lactiques (LAB). Ces bactéries aident l’intestin à digérer plus facilement le lactose et à réguler le transit intestinal. Les bactéries lactiques peuvent également contribuer à améliorer la fonction immunitaire, ce qui permet de prévenir les infections, les rhumes et la grippe.

Certaines recherches ont, également, montré que les LAB peuvent prévenir et ralentir la progression de cancers tels que le cancer du côlon, la leucémie, le cancer du sein et le cancer de la peau. 

Les grains de kéfir sont un mélange de bactéries et de levures à base de protéines, de lipides et de sucres. Les grains ressemblent à de minuscules fleurons de chou-fleur. Le kéfir contient de nombreux nutriments et vitamines essentiels.

  • magnésium
  • riboflavine
  • vitamine B12
  • phosphore
  • calcium
  • protéines
  • vitamine D
  • vitamine K2
  • composés bioactifs
  • acides organiques et peptides

Le kéfir de lait est riche en calcium et en vitamine K2, ce qui peut améliorer la santé des os. Il a été démontré qu’une consommation régulière de kéfir réduit de 81 % le risque de fractures osseuses

La vitamine K2 aide le calcium à se métaboliser et à pénétrer dans les os afin de prévenir les fractures et de préserver la solidité des os,

S’il est vrai que le kéfir est une source de K2, cela dépend de la qualité du lait utilisé pour fabriquer le kéfir.

Si le lait provient de vaches nourries à l’herbe, la quantité de K2 sera plus élevée. En outre, les bactéries présentes dans les grains de kéfir produisent également du K2.

Il a été difficile de déterminer la quantité exacte de K2 contenue dans le kéfir. J’ai trouvé une étude scientifique qui affirme qu’il y a 5 µg/100 g.

Pour obtenir une version sans produits laitiers du kéfir, vous pouvez remplacer le lait par de l’eau de coco, du lait de coco ou d’autres liquides sucrés. Cependant, ils n’ont pas le même profil nutritionnel que le kéfir à base de produits laitiers.

> Si vous désirez en savoir plus sur les kéfir non laitier, vous pouvez lire cet article : Quels sont les différents types de kéfir non laitier ? 

          2. Le Lait Ribot 

Une tasse de lait ribot (240 ml) peut vous apporter plusieurs bienfaits surprenants pour la santé. Le lait ribot à 2 % contient 250 mg de calcium par tasse, ce qui peut aider à prévenir l’ostéoporose, ce qui en fait un produit particulièrement intéressant pour les personnes soucieuses de la santé de leurs os.

Le lait ribot contient la même quantité de protéines que le lait écrémé et moins de matières grasses que le lait ordinaire. En effet, la graisse est enlevée du dessus de la crème lors de la fabrication du beurre. Le liquide restant est donc moins gras.

Le lait ribot étant acide, il facilite la digestion. Boire du lait fermenté aide à réduire les maux d’estomac tels que le syndrome du côlon irritable, les infections de l’estomac, les constipations, l’intolérance au lactose et le cancer du côlon. (6)

Il apaise également la muqueuse de l’estomac et refroidit le tube digestif, réduisant ainsi la chaleur corporelle. Il peut même faire baisser la tension artérielle et le cholestérol.

Le lait ribot est riche en électrolytes et constitue une excellente boisson pour prévenir la déshydratation, Surtout si vous courez par une forte chaleur !

quelle est la différence entre le kéfir et le lait ribot ?

Goût, Texture et Saveur du Kéfir et du Lait Ribot

Le Kéfir et le lait ribot ont des goûts similaires, le kéfir étant un peu plus acidulé. Le lait fermenté a un goût très acidulé et aigre, semblable à celui du yaourt non sucré.

Ils ont tous deux un aspect similaire, un liquide blanc qui peut être teinté d’un léger jaune ou d’un brun.

Ils peuvent présenter des bulles et sont connus pour leur texture épaisse et crémeuse, beaucoup plus épaisse que celle du lait de vache ordinaire.

Vous remarquerez peut-être aussi une odeur légèrement aigre, mais ne vous inquiétez pas. C’est tout à fait normal, et le boire ne vous fera pas de mal, et vous serez peut-être un peu surpris par la saveur et le parfum.

 Comment Fabrique-t-on ces Boissons Fermentées ? 

Le kéfir et le lait ribot ont tous deux besoin d’une matière première pour subir une fermentation. Au cours de cette opération les bactéries, les levures ou autres micro-organismes décomposent des molécules de glucose ou de sucre.

          1. Fabrication du Kéfir

Le kéfir maison commence par des grains qui sont de petites colonies de protéines, de cultures de levures, de sucre et de bactéries. Le lait frais est ajouté aux grains et laissé à température ambiante pendant une nuit.

Il ne s’agit pas nécessairement de lait de vache, le lait de brebis ou de chèvre peut également être utilisé.

Une fois que le kéfir a fermenté pendant environ 12 à 24 heures, les cultures actives sont filtrées. Il reste alors une boisson douce et acidulée qui constitue une bonne source de probiotiques.

 > Vous trouverez la recette dans son intégralité ici 

          2. Fabrication du Lait Ribot

Le Lait ribot existe depuis des centaines d’années et était à l’origine fabriqué avec du lait de vache non pasteurisé. Pour faire du beurre, on laissait reposer le lait entier pour que la crème se sépare. Lorsque la crème remontait à la surface, elle était écrémée, laissant derrière elle du « lait écrémé ».

Le lait ribot est le sous-produit ou le liquide qui reste après la fabrication du beurre à partir de la crème. Comme vous pouvez le deviner, ce processus n’était pas stérile, ce qui a entraîné une fermentation naturelle du lait écrémé.

Le lactose, c’est-à-dire le sucre du lait contenu dans la crème, se mélange aux bactéries présentes dans l’air. Il se métabolise alors en acide lactique, qui est à l’origine de la saveur acidulée.

Aujourd’hui, le lait ribot est fabriqué en ajoutant de l’acide lactique au lait écrémé pasteurisé pour en augmenter l’acidité. Cette acidification donne au lait fermenté son goût acidulé unique et ajoute des protéines supplémentaires au lait.

Comment intégrer le Kéfir et le Lait ribot à votre alimentation quotidienne ? 

Maintenant que vous connaissez tous les détails de ces deux produits fermentés populaires, vous vous demandez probablement quelle est la meilleure façon de les intégrer à votre régime alimentaire.

Bien sûr, vous pouvez les consommer tels quels, et c’est probablement la façon la plus efficace de le faire. Pourquoi ne pas vous amuser un peu ? Votre alimentation n’a pas à être ennuyeuse.

  • Le Lait ribot est un excellent substitut au beurre ou à la crème aigre, notamment parce qu’il a une saveur de yaourt.
  • Le kéfir et le lait ribot peuvent également être ajouter à vos smoothies ou crèmes glacées. Ils peuvent servir de levain si vous aimez faire du pain. Le kéfir donne de magnifique pains !
  • Les deus sont, aussi, d’excellents attendrisseurs de viande. Pour obtenir un poulet délicieusement moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, faites d’abord tremper le blanc de poulet dans du kéfir ou du lait fermenté.

Les deux boissons ont des qualités étonnantes et des profils nutritionnels très similaires. Cependant, comme le kéfir est composé d’environ 60 souches de bactéries et de levures bénéfiques, alors que le lait ribot ne contient qu’une seule souche de bonnes bactéries, je pense que le kéfir est la meilleure option.

Consommer ces aliments fermentés est un choix judicieux et bénéfique pour votre santé !

Comment intégrer le Kéfir et le Lait ribot à votre alimentation quotidienne ? 

Le kéfir et le lait ribot sont tous deux de bonnes sources de probiotiques. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui aident à équilibrer les bonnes et les mauvaises bactéries qui vivent dans le système digestif.

Les bonnes bactéries présentes dans l’intestin assurent une bonne absorption des vitamines et des minéraux et les synthétisent également.

Un intestin qui fonctionne bien et dont la flore intestinale est saine est à la base d’une bonne santé ; le reste de l’organisme ne peut se développer sans un système digestif qui fonctionne bien.

Un intestin sain permet d’équilibrer le métabolisme et le poids corporel et de renforcer le système immunitaire. Il contribue également à la production de vitamines et de nutriments essentiels pour l’organisme, améliore les fonctions cérébrales et améliore l’humeur.

Les fonctions diverses et multiples de la flore intestinale vont bien au-delà de l’intestin lui-même. Une accumulation de microbes négatifs ou de mauvaises bactéries dans notre système digestif peut entraîner une accumulation de toxicité. Ainsi, quoi que vous fassiez, vous ne pouvez pas aller mieux. 

L’un des moyens les plus simples d’équilibrer votre microbiome intestinal est de consommer des aliments fermentés, par exemple du kéfir et/ou du Lait fermenté.

Conclusion  

Que vous soyez un novice dans le monde des aliments fermentés ou un consommateur averti, le kéfir et le lait ribot ont beaucoup à offrir. Ces deux produits laitiers fermentés ont non seulement un goût distinctif et agréable, mais ils sont également remplis de nutriments bénéfiques et de probiotiques favorables à une bonne santé digestive. Le choix entre le kéfir et le lait ribot dépendra finalement de vos préférences personnelles, ainsi que de vos besoins spécifiques en matière de santé. N’hésitez pas à expérimenter avec ces deux produits dans vos recettes pour découvrir de nouvelles saveurs et bénéficier de leurs nombreux bienfaits pour la santé.

Le kéfir est une boisson fermentée incroyablement polyvalente. Vous pouvez le verser sur des céréales ou du gruau à la place du lait, l’utiliser dans un smoothie, faire du kéfir congelé (c’est très amusant !), le cuisiner ou le cuire, et bien plus encore. Les vinaigrettes, les trempettes et les amuse-gueules sont parmi nos préférés. Besoin d’un peu d’inspiration pour commencer ? Consultez toutes nos recettes.

Foire aux Questions

Oui, le kéfir et le lait ribot peuvent souvent être consommés par les personnes intolérantes au lactose. Durant le processus de fermentation, les bactéries et les levures présentes transforment le lactose en acide lactique, ce qui rend ces produits plus digestes. Toutefois, chaque personne est unique et peut réagir différemment, il est donc conseillé de tester sa tolérance en petites quantités au départ.

Les grains de kéfir peuvent être achetés en ligne, dans des magasins d’aliments naturels ou biologiques, ou parfois être obtenus auprès d’autres amateurs de kéfir. Le lait ribot est généralement disponible dans les supermarchés, en particulier dans les rayons produits laitiers.

Une fois ouvert, le kéfir et le lait ribot se conservent environ une semaine au réfrigérateur. Si vous fabriquez votre propre kéfir, la durée de conservation peut varier en fonction de plusieurs facteurs, dont la température de votre réfrigérateur et la fraîcheur de votre lait.

Pour le kéfir, vous pouvez utiliser du lait de vache, de chèvre ou de brebis. Certains utilisent même du lait végétal, bien que les grains de kéfir puissent ne pas se multiplier aussi efficacement. Pour le lait ribot, il est généralement fabriqué à partir de lait de vache.

La consommation de kéfir et de lait ribot est généralement considérée comme sûre pour la plupart des gens. Cependant, comme pour tout aliment fermenté, il est possible de ressentir des effets secondaires tels que des ballonnements ou des troubles digestifs, surtout lors de la première consommation. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli devraient consulter leur médecin avant de consommer des aliments fermentés.

Un commentaire sur “Quelle est la différence entre le Kéfir et le Lait Ribot ?

  1. Pingback: 30 boissons fermentées à préparer à la maison. Probiotiques, Sain - Atelier Fermentation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *