Comment faire du Kéfir de Lait ?

comment faire du kéfir

Le kéfir est une boisson fermentée traditionnellement préparée avec du lait de vache. Il existe des versions non laitières préparées avec du lait d’amande, de l’eau de coco ou du jus.

Cette boisson est fabriqueé à partir de grains « starter », un peu comme le pain au levain qui a besoin d’un « starter » pour commencer sa préparation.

Les bactéries lactiques présentes dans les grains transforment le lactose du lait en acide lactique. C’est pourquoi il a un goût aigre comme le yaourt, mais une consistance plus fine.

Le starter est une combinaison de protéines de lait, de levures et de bactéries qui permet à la boisson de fermenter tout en renforçant ses saveurs et sa valeur probiotique.

Le lait est fermenté en y ajoutant une petite quantité de grains de kéfir. Il ne s’agit pas des grains de céréales habituels, mais de colonies de grains formées par des bactéries lactiques et des levures ayant l’aspect d’un chou-fleur.

Les micro-organismes contenus dans les grains de kéfir peuvent se multiplier et provoquer la fermentation des sucres du lait en 24 heures environ, le transformant en kéfir. Les grains peuvent être retirés du liquide et réutilisés.

En bref, le kéfir est une boisson, et les grains sont le ferment ou la culture mère nécessaire pour la produire.

Le kéfir est largement accessible dans la plupart des endroits. Vous pouvez l’acheter dans une épicerie ou le préparer chez vous en suivant une recette qui convient le mieux à vos préférences et à vos besoins de santé.

Vous pouvez en savoir plus sur le kéfir ici.




Kéfir vs yaourt

Le kéfir est souvent considéré comme une version extra fermentée du yaourt. Bien…. Cela peut être vrai dans une certaine mesure, étant donné que la fermentation est l’étape essentielle de sa préparation. En outre, ces deux produits sont traditionnellement fabriqués à partir de produits laitiers et ont un goût crémeux et acidulé similaire.

Le kéfir et le yaourt contiennent également beaucoup de protéines, de probiotiques et d’autres nutriments comme les vitamines B, le calcium et le potassium.

Cependant, il existe également plusieurs différences entre les deux qui méritent d’être connues.

Par exemple, le kéfir contient généralement plus de protéines et de probiotiques que le yaourt. Il a une consistance plus fine alors que le yaourt est comparativement plus épais. Mais il faut savoir que plus vous laissez fermenter le kéfir, plus votre boisson deviendra crémeuse et aigre.

Et en ce qui concerne les avantages potentiels pour la santé, c’est le kéfir qui l’emporte sur le yaourt. Étant plus riche en probiotiques et en protéines, il peut offrir des résultats supérieurs pour le maintien de votre santé. En fait, boire du kéfir est considéré comme l’un des meilleurs moyens de maintenir des fonctions digestives saines.

kéfir de lait vs yaourt

Quelle est la différence entre le Kéfir fait maison et le kéfir acheté ?

Une fois que vous avez décidé de commencer à boire du kéfir, vous avez deux options : Vous pouvez soit l’acheter dans un magasin, soit le préparer à la maison.

Ces deux options ont leurs propres avantages et inconvénients. Mais ce n’est qu’en le réalisant vous même que vous pourrez créer le kéfir qui vous convient !.

Laissez-moi vous fournir quelques informations qui vous aideront à prendre votre décision :

  • Comme la plupart des autres produits achetés en magasin, le kéfir que vous achetez est susceptible de contenir des ingrédients qui ne peuvent pas exactement être qualifiés de sains. La plupart des produits emballés finissent par compromettre la qualité de l’aliment dans le but de créer quelque chose avec une durée de conservation plus longue. L’ajout de conservateurs pour augmenter la durée de conservation rend le kéfir moins désirable pour les personnes soucieuses de leur santé.
  • Le kéfir industriel est généralement mis à votre disposition dans un emballage en bouteille, il y a un risque d’explosion de la bouteille car le processus de fermentation n’est pas arrêté. Ainsi, les entreprises suppriment la fermentation ou la culture de la levure, ce qui vous laisse avec un kéfir contenant moins de variétés de levures et de bactéries C’est pourquoi il est préférable de le faire vous même.
  • Le kéfir acheté en magasin peut ne pas être aussi gazeux que le bon et pétillant kéfir fait maison que vous pouvez vous offrir.
  • En préparant le kéfir à la maison, vous êtes sûr des ingrédients que vous avez ajoutés. Cela peut être un grand avantage si vous souffrez d’allergies ou d’intolérance au lactose. Puisque vous connaissez les substances auxquelles vous êtes allergique, vous pouvez choisir les ingrédients avec soin.
  • Faire son propre kéfir vous permet de le personnaliser en fonction de vos besoins alimentaires et des saveurs que vous recherchez.
  • Vous pouvez, bien sûr, économiser beaucoup d’argent en fermentant le fabriquant vous-même.
  • Les contraintes de temps sont peut-être le seul facteur qui joue en faveur de l’achat en magasin. Si vous n’avez pas le temps pour le préparer, il est préférable de l’acheter plutôt que de ne pas le boire du tout.

Quels sont les ingrédients nécessaire ?

Le kéfir est produit par le processus de fermentation, qui implique généralement différentes souches de levure et des bactéries lactiques. Les principaux ingrédients dont vous avez besoin sont les suivants :

Parmi ces ingrédients, le lait constitue la base qui doit être fermentée par l’ajout de grains de kéfir.

Les grains servent de culture de départ pour favoriser la croissance de bactéries et de levures saines afin de fermenter le lait.

Les produits de la fermentation comprennent également de l’acide lactique, du dioxyde de carbone, de l’acide carbonique et de l’éthanol, qui ensemble créent l’expérience de boire une boisson gazeuse saine et rafraîchissante.

Le kéfir étant une culture mixte, son contenu peut varier en fonction du type de lait utilisé, de la méthode de préparation et des conditions auxquelles il est exposé.

Quel lait choisir ?

Du lait de vache au lait de chèvre en passant par le lait écrémé, vous avez de nombreuses options lorsqu’il s’agit de choisir le lait pour préparer le kéfir de lait.

Le lait utilisé pour la culture peut avoir un effet sur la saveur, la texture et l’épaisseur du kéfir fermenté.

Bien que la plupart des laits fermentent bien, vous devez tenir compte de certains facteurs pour choisir le meilleur lait.

  • Lait de vache : c’est le lait le plus utilisé. Il peut produire un kéfir épais et lisse.
  • Lait de chèvre : le lait de chèvre produira un kéfir plus fin. Il contient une quantité plus faible de calories, de protéines et de graisses par rapport au lait de vache.
  • Lait de brebis : si vous préférez un goût plus doux, vous pouvez utiliser du lait de brebis. Il contient plus de protéines et vous donne un kéfir plus épais et plus crémeux.
  • Lait non laitier : Le lait non laitier comme le lait de coco peut être utilisé en association avec les grains de kéfir de lait. Veillez à respecter la période de revitalisation. Cela signifie que pendant la culture du lait de coco, les grains de kéfir doivent être revitalisés dans du lait animal pendant environ 24 heures tous les quelques jours.
  • Les laits de graines et de noix sont d’autres choix de lait sans lactose. Cependant, le rendement peut être irrégulier.
  • Lait à faible teneur en matières grasses : Vous pouvez utiliser du lait à faible teneur en matières grasses si vous essayez de perdre du poids et souhaitez contrôler votre apport en calories provenant des matières grasses.

Comment se procurer les grains de kéfir ?

Les grains de kéfir sont le démarreur ou la culture mère contenant des polysaccharides, le kéfiran étant le plus important d’entre eux. Dans sa matrice de polysaccharides, les bactéries et les levures coexistent en symbiose avec le lait dont elles se nourrissent et qu’elles cultivent.

La meilleure façon d’obtenir des grains de kéfir frais est de demander à un ami ou à un parent qui en possède et de partager une portion avec vous.

Vous pouvez également acheter des grains de kéfir en ligne. Si vous envisagez de l’acheter en ligne, choisissez un produit qui peut vous être expédié rapidement afin que vous puissiez le placer dans du lait frais avant qu’il ne soit perturbé par la privation de nourriture (lait).

Les grains de kéfir déshydratés, quant à eux, sont présents dans un état dormant. Ils n’ont donc pas besoin d’être soignés avec autant d’attention que les grains frais. Ils ne sont pas non plus aussi fragiles que les grains frais. Le processus de déshydratation peut créer un certain stress sur la culture. Cependant, avec une activation appropriée, ils peuvent être stimulés pour fermenter le lait.

Les grains de kéfir déshydratés offrent un avantage à ceux qui ne préparent pas fréquemment du kéfir, car ce démarreur a une durée de conservation plus longue.

Différence entre les grains vivants et le ferment en poudre ?

La plupart des gens préfèrent acheter des grains de kéfir tandis que d’autres optent pour une culture de départ en poudre. Voici quelques facteurs de différenciation que vous devez vérifier avant de faire votre shopping.

  • Le ferment de kéfir en poudre contient généralement 7 à 9 souches de levures et de bactéries alors que les grains de kéfir de lait ou d’eau contiennent une longue liste de souches de bactéries et de levures. Les grains de kéfir offrent une culture plus riche en probiotiques dont vous avez besoin pour fermenter un kéfir parfait.
  • Les grains de kéfir sont réutilisables presque indéfiniment. Il suffit de placer les grains dans le bon liquide et de le cultiver pendant 12 à 48 heures avant de transférer les grains dans un autre liquide pour fermenter la prochaine fournée.
  • Le starter en poudre n’est pas destinée à être réutilisée. Cependant, vous pouvez en conserver une petite quantité et l’ajouter à un liquide frais pour préparer une nouvelle fournée. Avec un usage répété ou une nouvelle culture, les bactéries commencent à s’affaiblir et perdent leur capacité à fermenter.
  • Les grains de kéfir ne fonctionnent bien que lorsqu’ils sont cultivés dans des lots de kéfir consécutifs, car ils ont besoin d’un approvisionnement ininterrompu en nourriture pour survivre. C’est l’une des raisons pour lesquelles certaines personnes préfèrent utiliser un starter en poudre qui ne nécessite pratiquement aucun entretien.
  • Pour la même raison, la poudre de kéfir convient mieux aux personnes qui ne fermentent pas le kéfir régulièrement, tandis que les grains de kéfir sont préférés par ceux qui fermentent régulièrement.

Quel est le matériel nécessaire pour faire du Kéfir maison ?

Si vous envisagez de faire fermenter régulièrement du kéfir à la maison, vous pouvez commencer par rassembler l’équipement de base suivant :

Choisissez votre méthode

Vous déciderez ensuite du type de culture starter à utiliser. Nous avons deux options, les grains de kéfir vivants ou les sachets de poudre de kéfir.

  • Les grains de kéfir sont un moyen merveilleux de fabriquer du kéfir. Ils se reproduisent et durent toute une vie . J’ai les miens depuis presque deux décennies et ils continuent à me faire du kéfir, et grandissent et doublent de taille chaque semaine. Les grains ne sont pas vraiment des grains mais plutôt des combinaisons de bonnes bactéries et de levures qui infusent votre lait ou votre lait non laitier avec plus de 50 bonnes bactéries et bonnes levures. Ils ressemblent à de petits morceaux de chou-fleur et sont un peu caoutchouteux au toucher. Ce sont des petits gars robustes et vous pouvez les séparer, mais ils poussent encore plus. Les grains de kéfir, c’est un peu comme avoir un animal de compagnie. Vous devez les nourrir et en prendre soin.
  • La poudre de kéfir est une façon super facile de faire du kéfir et presque infaillible ! Vous pouvez en faire autant que vous voulez, et cela ne vous oblige pas à en faire tous les jours, ce qui est très pratique pour les gens qui sont occupés et qui ne veulent pas s’occuper des grains. Il se présente sous la forme d’une poudre, et il suffit d’ajouter du lait et le tour est joué. Si vous avez du mal ou si vous vous sentez dépassé, c’est un excellent point de départ !

Nos Produits

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *