Qu’est-ce-que le Bokashi ou Compost Fermenté ?

Qu'est-ce-que le Bokashi ou Compost Fermenté ?

Vous adorez manger et cuisiner des plats fermentés tels que le kimchi, le kombucha, le yaourt, la choucroute… Mais connaissez-vous le compost fermenté ? Ces mots ne sont pas souvent entendus ensemble et pourtant ! Le compostage Bokashi utilise le même processus que pour réaliser ces délicieuses préparations : la lacto-fermentation. En effet, les déchets ne sont pas digérés par des vers ou autres décomposeurs du sol. Ils sont fermentés. 

La méthode de compostage bokashi, est idéale pour les amoureux du recyclage des déchets alimentaires. C’est « La » solution pour la saison hivernale ou pour les personnes vivant en appartement. 

Qu’est ce que le compostage bokashi ? Comment fonctionne-t-il ? Comment peut-on l’utiliser ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.  




Qu’est ce que le Bokashi ?

Le terme Bokashi est un mot japonais qui signifie littéralement « matière organique fermentée ». Que ce soit vrai ou non, c’est ce qu’il a fini par signifier en Amérique du Nord et en Grande-Bretagne.

Le bokashi est le résultat de la fermentation des déchets organiques grâce à des micro-organismes efficaces (EMs) mélangés à du son de céréale et de la mélasse. Ce mélange est appelé « activateur ou starter ». La fermentation fonctionnant uniquement en milieu anaérobie, c-à-d un milieu privé de dioxygène donc sans air. Il faut donc réaliser ce compost dans un composteur adapté.

Dans le compostage Bokashi, tous les déchets de cuisine sont mélangés à une partie de l’activateur, pressés dans le seau Bokashi, recouverts d’une autre poignée d’activateur et fermé. Lorsque le seau est plein, il est fermé hermétiquement et mis de côté pendant dix à douze jours. Pendant cette période, il faut aspirer tous les deux jours le lixiviat qui est un sous-produit inévitable du compostage anaérobie. C’est le seul soin à apporter. (Cela est très facile avec un seau Bokashi du commerce qui comporte un robinet à cet effet).

Qu'est-ce-que le Bokashi ou Compost Fermenté ?

Que mettre dans le compostage Bokashi ?

Vous pouvez mettre tous les déchets biologiques dans votre composteur :

  • les épluchures de fruits et de légumes, y compris les agrumes, les oignons, les échalotes et l’ail
  • marc de café, cendre de cigarette
  • aliments cuits
  • viande, poisson et même les os et coquilles d’œuf
  • produits laitiers
  • mais aussi tontes de gazon, foin, fleurs…

C’est idéal pour réduire le poids de ces poubelles !

Comment fabriquer un Bokashi ?

Un composteur Bokashi est très simple à utiliser :

  • Placez vos déchets de cuisine dans le seau  (idéalement 1 fois/jour)
  • Bien tasser ces déchets pour évacuer le maximum d’air 
  • Saupoudrez avec une couche d’activateur ou son de bokashi.
  • Répétez ces 3 opérations jusqu’à ce que le seau soit rempli.
  • Fermez bien hermétiquement
  • Laissez fermenter 15 jours avant de pouvoir utiliser le compost.
  • Récupérez le jus d’engrais tous les 2 jours grâce au robinet.

Petite astuce : pensez à avoir un second contenant pour pouvoir continuer à composter vos déchets pendant que le premier fermente.

Qu'est-ce-que le Bokashi ou Compost Fermenté ?

Où vider mon Bokashi ?

Après 2 semaines de fermentation, vous obtenez un pré-compost. Attention, les racines des plantes ne doivent pas y toucher directement pendant une semaine ou deux ; ce n’est qu’après un mois qu’il peut-être complètement incorporé au sol. Comme le compost anaérobie produit par les digesteurs, le pré-compost obtenu est assez acide (PH 3-4) lorsqu’il sort de son bac.

Si vous avez un jardin, vous pouvez :

  • ajouter ces résidus dans votre tas de compost traditionnel ;
  • les enterrer ;
  • ou les laisser reposer quelque temps à l’air libre, dans une fosse, pour qu’ils perdent leur acidité, avant de les utiliser comme engrais pour vos plantations.

Comment utiliser le jus de Bokashi ?

Durant toute la période de fermentation, les déchets drainent l’excès de liquide lorsqu’ils se décomposent et produisent du thé ou jus de fermentation. Comme les déchets ne pourrissent pas, ils conservent toutes les vitamines et minéraux, qui seront utiles pour fertiliser vos plantes à condition de le diluer. Pou cela diluer 5ml (1CC) de jus dans 0,5 L d’eau. Pulvérisez le sur vos plantes pour donner un petit coup de fouet.

Vous pouvez également l’utiliser sans dilution pour lutter contre la vase dans les drains, les tuyaux et les fosses septiques. Il peut aussi faire disparaître les odeurs désagréables.

Qu'est-ce-que le Bokashi ou Compost Fermenté ?

Pourquoi mon Bokashi sent mauvais ?

Comme d’habitude, les mauvaises odeurs indiquent que quelque chose ne va pas. Ce diagnostic est un peu plus délicat que d’habitude, car le bokashi ne sent pas la rose printanière, même dans les meilleures conditions. On parle souvent de la différence entre une  » odeur aigre-douce « ou âcre tout à fait normale dans le processus de fermentation, et une  » odeur fétide « , indiquant une décomposition. 

Le bokashi ne devrait pas sentir comme les autres types de décomposition anaérobie parce que les microbes inoculants – levures, producteurs d’acide lactique et autres – ne produisent pas l’acide sulfurique qui donne aux tas anaérobies extérieurs leur odeur caractéristique.

Tant qu’il reste bien fermé, il n’y a aucunes odeurs !

Produits

Kit de démarrage pour compost Bokashi

Acheter sur Amazon

Activateur de Compost Bokashi

Acheter sur Amazon

Skaza Bokashi Organko

Acheter sur Amazon

Kit de démarrage pour compost Bokashi x2

Acheter sur Amazon

Bokashi : Manuel du Compost Urbain à la Japonnais

Acheter sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.